Dépoussiéreur

Nos Dépoussiéreurs Industriels

Les solutions apportées par la filtration statique industrielle ne suffisent pas toujours pour les quantités importantes de poussières émises par les process industriels continus, ou par des procédés exigeants. Grâce à l’industrie 4.0, les installations sont de mieux en mieux rationalisées, et les temps d’arrêts insuffisants pour assurer la maintenance des filtres. Il convient malgré tout de filtrer les grandes quantités de polluants émises dans les différentes industries pour protéger l’environnement, conformément aux règlementations. La directive européenne 2010/75/UE, par exemple, recense les taux de rejet à respecter en fonction du type de polluant, normes qui tendent à s’internationaliser.

La notion de dépoussiérage est utilisée pour définir la réduction notable de la concentration de poussières d’un flux industriel. Elle concerne deux aspects : la diminution de la concentration aux postes de travail, dans le but de protéger les travailleurs.euses ; la réduction des taux de rejet à l’atmosphère pour protéger notre environnement.

Certaines industries sont plus concernées que d’autres :

  • Les cimenteries et carrières utilisent de nombreux dépoussiéreurs tout au long du process, pour la manutention, le broyage, les mélanges et la cuisson des matériaux
  • La fonderie, la sidérurgie et la métallurgie filtrent les poussières sur la manutention des sables, les procédés de décochage, sur les fours, les fumées de soudure, l’usinage ou la fabrication additive…
  • Les industries de la chimie, pharmaceutique et cosmétique utilisent la manutention, le dosage, le mélange et le transport de poudres qui génèrent des poussières en continu
  • L’industrie du nucléaire entreprend de grands chantiers de déconstruction et de démantèlement qui utilisent des procédés de découpe plasma, sciage, broyage de bétons, sablage… générant des poussières potentiellement contaminées qui doivent être aspirées et filtrées
  • La fabrication de caoutchouc et plastique utilise des convoyeurs, des doseurs, des mélangeurs, des calandreuses… nécessite d’être dépoussiérée
  • Dans l’agro-alimentaire et la fabrication des produits finis alimentaires, les différentes opérations de manutention, déversement, pesage, dosage nettoyage… génèrent des poussières organiques, souvent explosives qu’il convient d’aspirer à la source et de filtrer à l’aide de dépoussiérage.

La technique de dépoussiérage permet également de déconcentrer les poussières et de limiter les risques d’explosion de poussières, elles répondent non seulement à une volonté d’améliorer la qualité de l’air, mais elles ont un rôle de sureté et de sécurité en environnement professionnel.

Notre Gamme de Dépoussiéreur

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous afin que nous puissions au plus vite vous proposez la meilleure solution !

Comment Installer son Dépoussiéreur ?

Après définition du débit d’aspiration pour traiter l’ensemble des postes, on choisira son dépoussiéreur en fonction de plusieurs paramètres, par exemple :

  • le débit à traiter
  • le type de poussières
  • le caractère explosif des poudres ou non
  • l’encombrement
  • l’efficacité souhaitée
  • la coulabilité des poudres va définir l’angle de la trémie et le système d’étanchéité

L’implantation de l’ensemble dépoussiéreur / ventilateur tiendra compte des contraintes d’installation, des accès maintenance et système de vidange, des normes et recommandations des rejets. Le ventilateur centrifuge, installé très souvent en aval du dépoussiéreur assure le couple débit / pression du réseau de dépoussiérage. La cheminé de rejets de l’air filtré répond aux réglementations en vigueur en termes de vitesse d’air, de concentration et niveau sonore. Les gaines sont équipées de trappes de mesure normalisées, par exemple NF-EN 44-052 pour valider que le taux de rejet est conforme aux spécifications du site. Des sondes de mesure du taux de rejet peuvent être intégrées dans les conduites pour monitorer les installations de dépoussiérage.

Installation d'un Dépoussiéreur WATTOHM

Comment Dépoussiérer un Espace de Travail ?

Pour dépoussiéreur un espace dans le respect des règles de l’art et de la réglementation, il convient de choisir judicieusement sa hotte industrielle, autrement dit, son dispositif de captage parmi :

  • Les dispositifs récepteurs, comme les hottes verticales par exemple
  • Les dispositifs inducteurs, comme les anneaux de Pouyès, les dosserets aspirants, tables de travail ventilées, les bras d’aspiration…
  • Les dispositifs englobants, comme les enceintes de confinement, les sorbonnes

Ces moyens permettent de capter la poussière au plus près possible de sa source d’émission, tout en optimisant le débit mis en œuvre autant que possible.

Il convient ensuite de bien connaître les caractéristiques des poussières à traiter, notamment :

  • Sa granulométrie : les poussières supérieures à 50 µm sont considérées comme grossières, les nouveaux procédés utilisent des poudres nanométriques de diamètre médian de l’ordre de 100 à 200 nm
  • Son humidité en % :l’eau contenue dans le process peut condenser dans les réseaux et perturber les dépoussiéreurs
  • Son caractère explosif ou non des poudres, la pression maximum d’explosion, la vitesse de montée en pression et l’énergie minimale d’inflammation le cas échéant
  • La coulabilité, l’abrasion, la volatilité et la densité des poudres sont également des paramètres indispensables dans le choix d’un dépoussiéreur.

WATTOHM propose ensuite deux grands types de dépoussiéreurs. Les dépoussiéreurs à décolmatage par air comprimé utilisent un média filtrant qui peut être une cartouche, une poche ou une manche pour agglomérer les poussières. Au bout d’un certain temps qui dépend des émanations du process, on dit que ces poussières forment un gâteau de poussières, qu’il sera plus facile de décolmater que son poids est important. Les dépoussiéreurs utilisent alors l’air comprimé par séquences, insufflé à contre-courant pour venir nettoyer les médias filtrants. Les poussières sont alors réceptionnées dans une trémie, au travers d’une écluse rotative, dans un fût, un big-bag ou vers un recyclage…

La seconde technologie proposée par WATTOHM est le dépoussiéreur à voie humide. Ce procédé est utilisé pour des poudres facilement miscibles à l’eau, présentant des caractéristiques d’explosivité importantes ou sur des process générant des étincelles et autres points chauds. L’air traverse un bac rempli d’eau à des vitesses judicieusement calculées, permettant la décantation de celles-ci. L’air filtré sort du dépoussiéreur en partie supérieure, passe au travers de chicanes qui limitent l’entraînement de gouttelettes. A intervalles réguliers, l’eau est vidangée et traitée, puis remplacée par de l’eau propre grâce à un système de gestion automatique.

Dépoussiéreur Industriel WATTOHM

Vous avez encore des questions concernant nos Dépoussiéreurs ?

Panier